Email: info@agendatour.com
  • Voyages au Vietnam

    Voyages au Vietnam

    Voyages au Vietnam avec Agenda Tour est une véritable invitation à explorer le Vietnam dans toute sa diversité... Détails
  • Voyages au Nord Vietnam

    Voyages au Nord Vietnam

    Voyages au Nord Vietnam sont des voyages organisés dans la région du Tonkin qui bénéficie d’un climat tempéré avec quatre saisons bien marquées... Détails
  • Voyages Vietnam - Cambodge

    Voyages Vietnam - Cambodge

    Voyage Vietnam - Cambodge est une passion.... La diversité des paysages est grande, les particularismes des populations ou ethnies encore plus grands. Détails
  • Trekking au Vietnam

    Trekking au Vietnam

    Trekking au Vietnam ou trekking Vietnam est une randonnée à pied dans une région montagneuse... Détails
Ninh Binh et ses sites à voir
 
Ninh Binh et sites à visiter
 
Ninh Binh – la baie d’Halong terrestre figure sur la liste des 4 destinations les plus préférées du Nord Vietnam, avec Hanoi, Sapa et la baie d’Halong maritime. Un voyage à Ninh Binh est vivement conseillé même si tu as déjà visité la baie d’Halong maritime. Les paysages et l’atmosphère de Ninh Binh sont différents et cela vaut vraiment la peine d’une visite. La province est constituée de très beaux paysages naturels, de sites culturels ainsi que de sites historiques. Elle était la capitale du pays Dai Co Viet (nom du Vietnam sous la Dynastie des Dinh, Xème siècle). Beaucoup de voyageurs ne savent pas distinguer Tam Coc et Ninh Binh. Je précise que Ninh Binh est le nom d’une province située à 90km au sud de Hanoi et qui abrite Tam Coc – un site touristique qui signifie “trois cavernes” à 8km du centre-ville de Ninh Binh. Les scènes du film “L’Indochine” ont été tournés à Tam Coc. Il y a plusieurs sites qu’on peut visiter à Ninh Binh, je te recommande quelques endroits que je préfère et t’explique aussi les raisons avec l’espoir que tu auras une vue panoramique sur Ninh Binh.
 
Ninh Binh carte
 
 
 


Pagode de Bai Dinh
 
Pagode Bai Dinh
 
La Pagode Bai Dinh ( en vietnamien : Chùa Bái Đính) est un complexe de 700 hectares de temples bouddhistes de la montagne de Bai Dinh, district de Gia Viễn, province de Ninh Bình, Viêtnam. Ce complexe est composé d'un ancien temple et d'un nouveau temple dont la construction a débuté en 2003. Très populaire au Viêtnam, il est le plus grand complexe de temples bouddhistes actuellement en construction dans le pays.

Le complexe comprend notamment plusieurs temples, une tour de la cloche, un stupa, un bouddha monumental au sommet d'une colline et trois kilomètres de couloirs abritant 500 statues de Arhat dans des poses différentes.

L'ancien temple est construit dans une grotte à environ 800 mètres du nouveau temple.

Un centre d'accueil reçoit les visiteurs et fournit un moyen de transport jusqu'à l'entrée du complexe.
 

La cathédrale de Phat Diem

La petite ville de Phat Diem se trouve à une trentaine de kilomètres au Sud de Ninh Binh. Avec le district de Bui Chu, elle forme le coeur de la foi catholique du Nord Vietnam, étant le siège du premier évêché du pays. Près de la moitié de la population de cette région reste catholique, malgré l’exode vers le Sud en 1954. L’itinéraire Ninh Binh - Phat Diem est balisé par de nombreuses églises de campagnes, évoquant l’image de la campagne française au 19ème siècle. Construite en 1891 sous l’impulsion du père Six dans un style mariant l’architecture des pagodes bouddhiques et des églises catholiques (style d’ailleurs très symbolique de la nécessité, pour le catholicisme, de s’adapter à une culture fortement bouddhique pour y faire une place), la cathédrale de Phat Diem forme avec une dizaine de monuments en pierre et en bois qui l’entourent un ensemble architectural unique en son genre (à savoir la statue du Christ-roi, le campanile, la chapelle St -Joseph, la Chapelle St - Pierre, la Chapelle du Coeur, l’église en pierre, le calvaire, la grotte de Bethléem, la chapelle du Sacré - Coeur de Jésus, la chapelle St - Roch).


Cathedrale Phat Diem

 
La matière la plus utilisée pour la construction de la cathédrale est la pierre. Placée dans son temps, la Cathédrale de Phat Diem est une œuvre qui réunissait toutes les élites de la sculpture sur pierre. Celle-ci est en effet omniprésente. Elle forme les entrées courbées en arcs, des hautes tours et des sanctuaires. Elle constitue les piliers, les poutres, les mûrs et les balustrades. Elle s’est transformée de manière vivante en abricotier, en pin, en chrysanthème, en bambou, en dragon, en licorne, en tortue, en phénix. Elle vivifie de quelque manière les récits de la Bible, si bien conservés dans la tradition chrétienne.
La visite de Phat Diem présente tout son intérêt, non seulement parce qu’elle permet de remonter l’histoire du catholicisme au Vietnam, mais également parce qu’elle vous conduit à la découverte d’une architecture exceptionnellement originale et des paysages typiques de la campagne vietnamienne. Au coucher de soleil, les sons de la cloche du campanile s’épandent dans l’atmosphère. Les toits courbés, les uns après les autres, se transforment en des cerfs-volants légendaires poussés par le vent dans le ciel, apportant avec eux les messages de la pierre, pour répandre la foi et faire connaître au plus grand nombre, toute la beauté culturelle et artistique de cette terre sacrée, celle de Phat Diem.

Phat Diem se trouve par d’ailleurs dans une région où se trouvent les villages de métiers de la sculpture sur pierre les plus connus au Vietnam. Si l’on croit à des documents historiques, certains d’entre eux existent depuis plus de mille ans. C’est le cas du village Nhoi, à Thanh Hoa, du village Kinh Chu, à Kim Mon - Hai Duong, ou encore de Ninh Van – Hoa Lu – Ninh Binh. Des traces immortelles du talent de ces villageois artisans sont encore là sur nombre de constructions et de sculptures : les stèles au temple de la littérature à Hanoi, les statues à Lam Kinh – Thanh Hoa, les palais et tombeaux royaux à Hue, pour ne citer que ceux-ci.

Le Parc national de Cuc Phuong

Foret Cuc Phuong

Le Parc national de Cuc Phuong, dans la province de Ninh Binh (Nord), est l’une des réserves naturelles les plus importantes du Vietnam. Ce sanctuaire abrite une étonnante biodiversité et foisonne d’espèces rares. Visite guidée.
Le Parc national de Cuc Phuong se trouve à 120 km au sud-ouest de Hanoi. À cheval sur les provinces de Hoà Binh, Ninh Binh et Thanh Hoa, il est situé à 60 km de la mer et couvre une superficie de plus de 25.000 ha.
Cette forêt primitive a été découverte en 1960. Elle est devenue Parc national en 1962. Elle abrite la grotte Dan Dan, la grotte de l’homme ancien, une source thermale à 38°C, un parashoréa et un pancovier centenaires, hauts de 50 à
70 m.
Une grande biodiversité
On dénombre à Cuc Phuong 2.200 espèces de plantes ligneuses et herbacées dont 118 rares et précieuses, 433 plantes médicales et 229 espèces comestibles. On y trouve encore 1.899 espèces d’animaux invertébrés et 661 de vertébrés, dont 64 listées dans le Livre Rouge du Vietnam et 33 dans celui de l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) parmi lesquels des ours, des chevaux, des sangliers, des tigres, des panthères, des écureuils et des singes. Un secteur est dédié à l’élevage en pleine nature de cerfs, de gibbons et d’autres animaux.
Le Centre de sauvetage et de conservation des espèces sauvages de faune et de flore précieuses du Parc national de Cuc Phuong est le seul établissement du Vietnam à avoir recherché puis réussi à élever en captivité deux sortes de pangolins asiatiques, un mammifère couvert d’écailles emboîtées. Actuellement, Cuc Phuong abrite une population de 150 individus de 15 espèces rares de primates endogènes, dont neuf capables de se reproduire dans des conditions d’élevage comme le gibbon et le douc. C’est aussi le premier établissement à avoir réussi à faire se reproduire 11 espèces de tortues terrestres et d’eau douce que l’on ne trouve là aussi qu’au Vietnam.
La valeur archéologique
Chaque année, le Parc national de Cuc Phuong remet dans la nature des centaines de spécimens, contribuant par la même occasion à sauvegarder les espèces menacées de disparition.
En outre, le parc a prélevé l’ADN de quelques espèces de cerfs axis et cerfs cochons. Plusieurs espèces comme porc-épic, faisan blanc ou bankiva (poulet forestier)... s’y reproduisent très bien.
Pour collecter et reproduire les espèces de plantes précieuses, les responsables du Parc national de Cuc Phuong ont créé un vaste jardin d’une superficie de 180 ha dans lequel poussent plus 800 espèces végétales dont 296 de plantes médicales et 140 variétés d’orchidées. Plusieurs d’entre elles s’y épanouissent, ce qui permet de fournir des variétés cultivées aux différents programmes de reboisement déployés dans le pays.
Implanté sur un terrain karstique occupé à 75% par des rochers et pitons calcaires s’élevant jusqu’à 600 m au-dessus du niveau des océans, le Parc national de Cuc Phuong regorge de grottes magnifiques. Certaines conservent les traces d’hommes préhistoriques qui y vivaient il y a de 7.500 à 12.000 ans. Des objets façonnés, datés de cette époque, ont été retrouvés dans de nombreuses cavernes du parc ainsi que des sépultures humaines, des haches en pierre, des lances aux pointes faites d’os, des couteaux en coquille d’huître et même des outils pour le meulage. En 2000, le fossile complet d’un animal vertébré a été exhumé. Selon la conclusion initiale du paléontologue de l’Institut de la biologie du Vietnam, il s’agit d’un reptile fossilisé qui vivait ici il y a de cela 200 à 230 millions d’années.
Se promener dans la nature, découvrir et admirer les paysages et grottes qui façonnent ce site sont des expériences inoubliables lorsque les visiteurs pénètrent à l’intérieur du Parc national de Cuc Phuong. Avec un peu de chance, vous croiserez le long de la route l’une des 250 espèces d’animaux, mammifères, oiseau ou reptiles qui y prolifèrent.
La meilleure période pour visiter la réserve est la saison sèche, du mois d’octobre au moins de novembre.

 

Hoa Lu, première capitale du Vietnam indépendant

Hoa Lu est une ancienne capitale du Viêt Nam située à 90 km au sud de Hanoï. Entre 968 et 10101, elle fut la capitale de trois dynasties féodales du Viêt Nam : Dinh, Tien Le et Lý. En 1010, le roi Ly Thai To transféra la capitale à Hanoï. Le roi fit construire plus tard à Hoa Lu de nombreux temples et pagodes.

Aujourd’hui, Hoa Lu est une destination touristique célèbre de la province de Ninh Binh. Elle fait partie du Complexe paysager de Trang An.

Hoa Lu est une zone de monuments couvrant 13 km2. Sa zone centrale de 3 km2 abrite des temple des rois. Les monuments comprennent des temples, des pagodes et des systèmes de grottes calcaires.

Monuments les plus typiques : Hang Mua, le temple Noi Lam, Bai Dinh – la plus importante pagode du Viêt Nam, Thung Chim (Jardin d’oiseau), Thung Nang (Vallée du Soleil), le temple de Thai Vi, la pagode de Bich Dong (Grotte de la Perle), Tam Coc (trois grottes), le temple du roi Le Dai Hanh, le temple du roi Dinh Tiên Hoang.

Temple du roi Dinh Tiên Hoang

Temple Hoa Lu

Hoa Lu fut la première capitale du roi Dinh Tien Hoang (924-979), construite après la réunification du Viêt Nam. La citadelle fut construite en reliant les montagnes avec des murs de calcaire, y compris les deux tours intérieure et extérieure. Le temple est maintenant situé à l’extérieur.

Le temple du roi Dinh Tiên Hoang est le plus beau vestige et le plus caractéristique de Hoa Lu. Orienté vers l’est, il est entouré d’une enceinte délimitant un espace de 5 hectares et se cache sous l’ombre d’arbres centenaires, avec plusieurs jardins d’arbres fruitiers et de plantes ornementales. L’ouvrage architectural est original et splendide, remarquable en termes d’art de la sculpture sur bois et sur pierre des artisans vietnamiens du xviie siècle.

Temple de l’empereur Le Dai Hanh

Temple Hoa Lu

À 300 m au nord du temple de Dinh Tien Hoang, le temple de l’empereur Lê Đại Hành est construit sur l’ancien emplacement du palais royal de la capitale de Hoa Lu. Aujourd’hui situé dans le village de Truong Yen Ha, il est également appelé temple Ha.

Ce palais abrite la statue de l’empereur Lê Đại Hành (941-1005), encadrée à sa droite de celle de l’impératrice Duong Van Nga et à sa gauche de celle de son cinquième fils Lê Ngọa Triều, troisième et dernier empereur de la dynastie Lê antérieur (Selon Wikipedia).

ANCIENNE CAPITALE DE HOA LU

Hoa Lu était la capitale du Dai Co Viet (le nom du Vetnam sous la dynastie des Dinh entre 968 et 980 et sous le début de la dynastie des Le entre 980 et 1009) il y a environ 10 siècles auparavent. L’endroit est situ dans la commune de de rung Yen, dans le district de Hoa Lu, dans la province de Ninh Binh, à environ 100 km du sud de Hanoi.

Les montagnes et la mer sont combinées pour faire de Hoa Lu un paysage pittoresque. Hoa Lu est située sur une vallée plate autour des montages en calcaire Trang An, qui forment un mur naturel protegean ainsi l’ancienne citadelle. La ville au Nord-Ouest est bordée par la rivière Hoang Long et traverse la capitale. Ce cours d’eau refroidit la température de la ville. La cour Royale a été construite dans une zone de 150 hectares dans la partie est de la capitale tandis que la partie ouest a servi de site permettant d’éduquer et de protéger les enfants.

En tant que capitale du pays depuis 41 ans, Hoa Lu possède beaucoup de palais, de pagodes, de tombeaux et de pavillons qui ont été construits par les différentes dynsties. Une des pièces les plus populaires de l’architecture est le Bao Thien Tue. Un palais, qui a été laqué d’or et d’argent. Cependant de nombreux vestiges ont été détruits en raison du temps et des intempéries.

Quand le roi Ly Thai To a changé la capitale Hoa Lu vers Thang Long (Hanoi aujourd’hui) en 1010, deux temples consacrés au roi Dinh Tien Hoang et à son successeur Le Dai Hanh ont été contruits. Ces deux temples ont été construits pour la première fois au 11ème siècle et reconstruits plus tard en 1696.

Le temple de l’empereur Dinh a été construit selon le style « Noi cong ngoai quoc » (attaque interne avec le soutien l’extérieur). Le palais principal a une porte au Sud, un étang de lotus, une montgne faite par les humains, un jardin de fleurs, un arc de triomphe intérieur, trois sanctuaires et une cour arrière. Dans les sanctuaires, il y a  des Long Dang  (socles en pierres du trône royal) et des baleines jumelles. Les sanctuaires sont suivis par le temple Thieu Huong  et sont consacrés aux fondateurs de l’empire et aux héros. Les statues de l’empereur Dinh Tien Hoang et de ses fils ont été construits dans la cour arrière. Les formes du dragon, de nuages, de fées, de fleurs et de feuilles sont sculptées dans la pierre et le bois pour une décoration très sophistiquée du temple.

Le Temple Le, à environ 500 mètres loin du Temple Dinh, est dédié à l’empereur Le Dai Hanh. Le Hoan Bien que le temple soit plus petit que celui de Dinh, il dispose de trois salles, dont un sanctuaire, un brûleur d’encens pour commémorer Pham Cu Luong qui a contribué à l’Empereur Le Hoan de prendre le trône, et le palais principal est dédié à l’empereur Le Dai Hanh. A droite du temple est une statue de Ngoa Le Trieu, fils de l’empereur Le et à gauche se trouve une statue de la reine Duong Van Nga. De nombreux vestiges de l’architecture antique ont été découverts ici, comme des sculptures habiles. Les restes de l’ancien palais et certaines marchandises antiques en céramique et en porcelaine ont été également trouvés ici. Ces antiquités de valeur sont conservés dans un musée à gauche du temple.

En outre, le site de Hoa Lu regroupe quelques belles pagodes telles que la pagode Ngan Xuyen et la pagode Nhat Tru. Ce sont des destinations attrayantes pour les pèlerins et les touristes. Les visiteurs de Hoa Lu seront certainement impressionnés par des histoires intéressantes au sujet de la dynastie des Dinh et des Le racontées par les guides locaux.

Les visiteurs de Hoa Lu peuvent assister à des festivals culturels traditionnels. Le plus important et le plus grand d’entre eux est le festival Truong Yen qui se tient le dixième jour du troisième mois lunaire. Le festival est à la mémoire des rois de la dynatie des Dinh et des Le. Le festivzal dure trois jours avec de nombreux jeux traditionnels et des arts martiaux, reflétant les légendes des résidents locaux.

 

Village flottant Kenh Ga

Village flottant Kenh Ga

Un touriste français, revenu d’une excursion à Kenh Ga, avait écrit ceci à propos :

"Si le paradis existe sur terre pour moi il est à Kenh Ga. Je ne saurai pas en parler comme je le voudrais car je crains de n’employer que des superlatifs et très mal. Mais voilà c’est superbe ! (Je ne sais pas si les photos de l’album pourront faire sentir la paix, la beauté, la pureté, la magie de ce lieu mais je le souhaite).

Kenh Ga est à 21 km au Nord de Ninh Binh. Nous y allons en voiture et cette fois-ci avec une guide francophone. Nous prenons une grande barque à fond plat et couverte. Là, ce n’est pas Tam Coc, il n’y a pas de cars de touristes, seulement des barques et bateaux, des personnes qui y vivent et travaillent (certaines femmes rament avec les pieds) et des animaux.

La barque avance lentement et silencieusement; on aperçoit différentes sortes d’embarcations utilitaires. Des habitations, quasiment dans l’eau, ont été inondées les jours précédents par de fortes pluies.

Nous accostons près d’une digue de terre rouge. Des hommes en barque ramassent les plantes vertes pâles qui poussent en abondance sur l’eau, elles serviront à nourrir les cochons.

Après un arrêt dans une échoppe en plein air pour nous désaltérer, nous grimpons jusqu’à une petite grotte. Très belle vue en montant ! Elle est à peine éclairée. Des jeunes garçons s’amusent à taper doucement sur les stalactites : elles résonnent énormément comme des cloches. Je crains qu’à ce petit jeu-là, qu'elles ne dureront plus très longtemps ! En sortant ils nous offrent des boissons fraîches, ils sont des amis de notre guide. Nous revenons vers la barque, Etienne bavardant toujours avec la guide et moi ne sachant plus que photographier tant je suis émerveillée ! "
L’embarcadère, par où commence la visite, se trouve juste au pied d’une digue en terre rouge sur laquelle, très souvent, on voit flâner des troupeaux de bœufs. C’est ici que l’on prend le bateau pour une promenade de quelques heures, promenade reposante à travers la rizière. Contrairement à la baie d’Halong terrestre, où les montagnes se dressent juste des deux côtés du cours d’eau emprunté par les barques, la vaste étendue d’eau de Kenh Ga offre une vue beaucoup plus large. Le paysage d’ici évoque un poème de Nguyen Binh Khiem, mandarin et grand lettré du 16ème siècle :

"La barque d’amis venus jouir de l’autome a déposé les rames

Le roufle est baissé pour contempler la lune quand on en la le désir;

Et la barque poussée par le vent va à la dérive peu importe où.

Avec sa chevelure blanche flottant au vent, le vieux pêcheur,

Se laisse aller sur le courant glauque comme les yeux d’un chat ;

Les mouettes et les hérons comme s’ils avaient l’intention de s’attacher à nous,

Nous suivaient là où nous allions."

On a l’impression de se trouver dans un lieu mythique où les hommes vivaient de la chasse et de la ceuillette. Quoi donc de plus authentique que ces rencontres avec des pêcheurs de crabes et de coquilles, des gardiens de canards et de buffles, des paysans qui font la terre avec leur charrette, des enfants qui se baignent tout nu dans les champs inondés et qui vous saluent par un « hello » prononcé à la vietnamienne, des villagois souriants et parfois étonnés ?

Cette visite en bateau est généralement suivie par une promenade à vélo, sur les chemins en terre battue, depuis Kenh Ga pour rejoindre la baie d’Halong terrestre. C’est alors une véritable aventure pleine d’émotion que les amoureux de la nature et du folklore ne manqueront certainement de la vivre."


Tam Coc ou la baie d’Halong terrestre :

Tam Coc paysages

Save

Surnommée “la Baie d’Halong terrestre" en raison de la similitude de ses paysages montagneux à ceux de la huitième merveille du monde, Tam Coc (qui signifie en vietnamien "trois grottes") est l’un des plus beaux secteurs du Nord Vietnam. Des milliers de pains de sucre émergent des rizières, entourent des villages ou se reflètent dans les eaux limpides des rivières. Destination à ne pas manquer, d’autant plus qu’elle se trouve à 100km de Hanoi.

♦  Patrimoine paysager :

La beauté de Tam Coc fut chantée dès le 13ème siècle par le roi Tran Thai Tong, qui régna sur le royaume du Dai Viet entre 1255 et 1258 :

« Qui conque est venu dans ce lieu

Dira certes, que le Paradis de l’Ouest n’est pas aussi loin

Ne vaut-il pas mieux d’y passer ses jours

Le temps oublié, la vie terrestre écartée ! »

Le paradis de l’Ouest évoqué dans ces paroles est pour les bouddhistes la demeure de l’âme et celle où l’on jouit du bonheur éternel. Ces mots suffisent à nous donner une certaine idée de la baie d’Halong terrestre. La meilleure façon de visiter Tam Coc est d’effectuer une balade sur un sampan, sur la rivière Ngo Dong. Cette rivière à partir de l'embarcadère de Van Lam serpente à travers des rizières dominées par d’immenses falaises calcaires et passe successivement à travers trois grottes creusées dans ces pains de sucre. Une véritable promenade dans un monde féerique, presque inimaginable.

Deux vallées plus à l'écart des flux touristiques se trouvent également à proximité :

    La vallée du soleil Thung Nang se visite aussi en sampan depuis l'embarcadère de Thung Nang, la rivière serpente à travers de magnifiques paysages, une grotte et quelques temples.
    La vallée des oiseaux Thung Nham est une large vallée où de nombreuses cigognes blanches y trouvent refuge. Accessible en vélo, cette vallée ravira les ornithologues et amateurs d'oiseaux.

Les autres sites paysagers exceptionnels de la région sont :

    La grotte de Hang Mua et son belvédère, qu'il faut atteindre après une ascension de 450 marches. Arrivé au sommet, votre effort sera récompensé par une vue splendide sur l'ensemble du secteur de Tam Coc.
    Dans les environs, vous trouverez le parc national de Cuc Phuong, une des rares forêts primitives restantes au Vietnam. Une balade de 2 à 3h sous l'ombre des arbres centenaires, vous permettra de découvrir une végétation tropicale abondante, des espèces d'oiseaux et d'animaux typiques de la faune tropicale.
    La réserve naturelle de Van Long, situé environ à 30 km de Tam Coc est une zone biologique inondée classée, connue pour abriter des singes de la famille des Cercopithecidae et des cigognes blanches.
    Le village flottant de Kenh Ga, idéal pour découvrir la vie authentique des locaux sur les deux berges de la rivière Hoang Long.

♦  Patrimoine architectural :

Tam Coc abrite plusieurs pagodes et monastères très pittoresques et entourés par des jardins luxuriants. Ces bâtiments défient toute prouesse architecturale car ils sont souvent adossés contre des parois rocheuses vertigineuses et construites parfois au coeur même de certaines grottes. Parmi ces temples et pagodes, ceux qui méritent un détour sont :

    Le temple de Thai Vy, un des plus anciens temples du Vietnam.
    Les trois petites pagodes de la grotte de Jade, construites au 18ème siècle et s'étageant sur trois niveaux différents, d'où leurs noms de "pagode basse", "pagode intermédiaire" et "pagode haute".
    La pagode de Linh Coc, endossée à un piton calcaire dans lequel se trouve une grotte dite "grotte des fées".
    Le temple de Mau, endossé à un pain de sucre et caché au fond de la vallée Thung Nham.
    Le temple du roi Dinh situé à Hoa Lu, ancienne capitale du pays entre 968 et 1009.
    La Pagode de Bai Dinh est un complexe de temples bouddhistes inauguré en 2010 après 10 ans de construction. Cette oeuvre architecturale pharaonique s'intégre dans un paysage formé par une multitude de pitons calcaires.


♦  Quelques conseils pratiques :

Accessibilité :

    En voiture depuis Hanoi, trajet de 1h30 environ pour une distance d’un peu plus de 100 km.

Activités recommandées : 

    Visite en sampan des grottes de Tam Coc ou de Trang An
    Balade en bateau autour du village flottant de Kenh Ga
    Visite de la vallée aux oiseaux de Thung Nham
    Balade en vélo sur les chemins serpentant à travers des rizières et des pitons calcaires à Tam Coc.

Trang An:

Trang An Ninh Binh



Trang An est le nouveau complexe touristique de Ninh Binh, où les autorités ont dépensé beaucoup d’argent pour créer une beauté “assez artificielle” et pour le marketing. C’est aussi l’endroit où ont été tournés les scènes du célèbre film Hollywood “Skull island” et une épisode de la téléréalité koréen du sud “Running man”.

Cela exlique de belles photos et beaucoup d’informations trouvées sur Trang An. Trang An ne trouve pas à la campagne comme Tam Coc, mais dans une zone bétonnée avec de larges routes qui la bordent. L’eau turquoise apporte plus de la beauté pour Trang An. L’excursion en bateau à Trang An dure plus longue qu’à Tam Coc et parfois cela s’ennuie des visiteurs. Elle dure environ 3 heures (aller-retour) avec quelques arrêts prévus pour visiter des temples et pagodes. Les visiteurs traversent aussi quelques cavernes mais comme j’ai mentionné précédemment, elles ne sont pas toutes naturelles (L’explosif a été utilisé ici pour les formes actuelles des cavernes). Trang An est assez bien géré, tu ne trouveras personne qui te suit pour demander d’acheter une boisson ou d’autres choses. Trang An est la destination préférée des Vietnamiens, évitez donc si possible le weekend.

La Réserve naturelle de Van Long

Van Long reserve Ninh Binh

Ces dernières années, la réserve nationale de Vanlong est devenue un site attrayant pour les touristes en compagnie d'autres connus de cette localité, à commencer par l'ancienne capitale de Hoa Lu ou les grottes Tam Côc-Bich Dông...
Il s'agit d'un lieu idéal pour savourer les plaisirs simples de la vie dans un cadre exceptionnel.

À l'embarcadère de Vân Long sont amarrées des centaines de barques en bambou tressé sur lesquelles les visiteurs partent tranquillement à la découverte de la beauté sauvage de cette réserve.

Glissant sur sa barque entre des pains de sucre semblables à ceux de la fameuse baie d’Ha Long, le visiteur se trouve au coeur d'un espace naturel d'une grande sérénité, au sein duquel l'on peut contempler à loisir de nombreuses espèces animales et végétales aquatiques, des bandes d’aigrettes, une importante population de primates... Cette réserve, couvrant sept communes du district de Gia Viên, possède en effet une grande biodiversité de 457 espèces végétales dont huit figurant dans le Livre Rouge du Vietnam, de 39 espèces animales dont 12 rarissimes.

Vân Long possède également de nombreuses et belles grottes comme celle du poisson de la tortue et des dizaines d'autres, outre ces fameux pains de sucre qui se comptent par centaines et dont beaucoup ont leur propre nom, tels ceux de Mèo Cào, Nghiên, Voi Dung, Mô Côi, Hom Sach, Da Bàn, Cô Tiên... Bien des légendes sont attachées à ces sites, comme la grotte Ca (Poisson) par exemple : selon la légende, au pied du mont Hoàng Quyên, un pêcheur attrapa un jour un poisson si énorme que trois personnes ne pouvaient le soulever de sorte qu'il dût rester là, et c'est ainsi que cette grotte fut nommée Ca (Poisson). Aujourd'hui encore, nombre d'espèces de poissons vivent dans ce cadre impressionnant, une magnifique grotte de 250 m de profondeur avec des stalactites et stalagmites vieilles de centaines de millions d'années... Elle n'en est que plus romantique lorsqu'on la visite en barque de bambou tressé que des jeunes filles font avancer à la perche. Bien d'autres découvertes attendent les visiteurs de cette réserve nationale.
Save

Thung Nham

Thung Nham

est un des lieux touristiques des plus sauvages à Ninh Binh. Cet endroit est également connu pour son écosystème riche et préservé, notamment le jardin des oiseaux. On pourra vous proposer un circuit en barque qui vous mène vers la grotte du Bouddha (ce nom est du à la présence, à l’intérieur de la grotte, d’une grande pierre ressemblant à un Bouddha allongé), à travers rizières, roseaux et pitons calcaires.  Vous devriez visiter ce lieu en fin de journée ou des cigognes retournent leurs foyers.


Thung Nang

Thung Nang


L’embarcadère de Thung Nang (vallée du soleil) attire des visiteurs par ses paysages naturels et merveilleux. La vallée est un lieu de rassemblement du soleil, des oiseaux, des rivières de riz, des herbes sauvages … Sur la douce rivière, les voyageurs pourront faire une balade en sampans traditionnels. Vous pourrez regarder des paysages paisibles, majestueux en écoutant la présentation des légendes de la montagne de Ba Doi, Coc, Mang…

La vallée du soleil est une combinaison du tourisme, l’écotourisme et le voyage de découverte ; une destination idéale des touristes qui adorent la nature et cherchent des beautés sauvages.

 

Grotte Thien Ha – Hang But

 

Grotte Thien Ha


Etant un système de grottes calcaires reconnu pour la première fois en 2007, situé à la montagne Tuong dans le village Tho Ha, district Nho Quan, province de Ninh Binh, Thien Ha est devenu une nouvelle destination pour les fans de grottes.
A ce titre, vous commencez d’abord par une promenade à vélo ou à pied pour atteindre l’embarcadère de Thien Ha. Puis vous prenez la barque à rame pour joindre l’embarcadère de la grotte. Après environ 10mn de marche sur un petit sentiers ombragés, vous entrerez tout de suite dans la grotte.
Avec 700m de long et environ 3m de haut, cette grotte est composée de 2 parties: “sèche” et “inondée”. Voilà c’est le temps de contempler des milliers de stalactites et stalagmites brillants de toutes les couleurs. Au milieu de la grotte ou fin de la première partie, vous verrez un “puits du ciel” où la lumière naturelle se répand au fond de la grotte et perce un pierre pour former un grand oiseau. Un vrai beau cadeau que la nature a offert à l’homme!

Agenda Tour vous propose 3 parcours en barque qui durent entre 2 et 4 heures:


–    Hanoi – Hoa Lu – Thien Ha  – Hang But – Hang Ghe – Hang Chua
–    Hanoi – Hoa Lu – Thien Ha – Hang But
–    Hanoi – Hoa Lu – Hang But


Excursion à rame –  parcours orginal et authentique


A la sortie de la grotte, une barque à rame est déjà prète pour vous offrir une belle excursion vers les autres grottes de la région. Ça vous permet de vous perdre dans un cadre paisible sur une rivière serpentant entre les montagnes et les cavernes, complètement hors du temps, en ésquivant la foule des touristes. Vous découvrirez ensuite les grottes de Bouddha (Hang But), de Ghe et de Chua et finirons à la fin de la journée par une extension en barque à rame vers Thung Nham (jardin aux oiseaux) où vous verrez plusieurs sortes d’oiseaux: des hérons, des sarcelles… notamment des cigognes qui retournent à leur abri. Un vrai trésor tout naturelle et exceptionnelle.

Save

Nous Contacter

Skype : quycuong8681
Type de voyage:
qyang cao duoi tim kiem
Voyage Vietnam Nord 14 jours
Voyage Vietnam Nord au Sud 15 jours
Voyage Vietnam Cambodge 17 jours
Voyage sure mesure

Numeros près de chez vous

À renseigner sur notre agence

À renseigner sur notre agence

 06 89 09 25 48    Genevière BELTRA ( Marseille)

06 82 28 76 09    Alain et Martine RICHOU (La Baule)

 

06 88 20 18 95    Danielle et Jean LUC ( Montpellier)

06 22 86 31 55    Philippe et Dominique BOULARD  (ENTRAIGUES/SORGUES)

06 13 29 31 28    Roger et Marie Annie PUILLANDRE  ( BRETAGNE)

+1(418) 554 - 5858  Louis Jacques BOUCHARD ( Québec - CANADA)

»en savoir plus


 

Témoignages

Clients Agenda Tour Vietnam

Clients Agenda Tour Vietnam

Nous tenons tout d'abord à vous remercier pour les bons moments que nous vous avons fait vivre : ce fut un ENCHANETMENT tout au long de notre séjour :

MERCI  pour votre touchante attention le jour de l'anniversaire !! Nous ne nous y attendions vraiment pas....

»en savoir plus


 

Nouvelles

Visa Vietnam gratuit, Visa à l’arrivée Vietnam

Visa Vietnam gratuit, Visa à l’arrivée Vietnam

À partir de 01 Juillet 2015 à 30 Juin 2017, Les francais sont accordés des exemptions de visa d’entrée au Vietnam, à une durée de 15 jours sur place.  Si vous voyagez plus de 15 jours au Vietnam, Agenda Tour Vietnam offre à vous les frais administratifs relatifs à la demande d'autorisation préalable de visa à l'arrivée au Vietnam. Ainsi, Vous devrez seulement régler les frais d'émission du visa soit 25 us dollars en espèces à l'arrivée à l'aéroport et se munir de 2 photos d'identités pour l'entrée single/mois...

»en savoir plus


  » Les plus belles plages du Vietnam
» Voyage Vietnam Cambodge du groupe de Mrs Joelle Bernard
» Programme de voyage au sud Vietnam du groupe de mr Patrick Modave
» Voyage Cambodge Vietnam du groupe de madame Marie Jeanne MEGTERT
» Partir au Vietnam
 
TÉMOIGNAGES
Anh mobile temoignage